DèS 8 ANS

allo la terre ?

Durée : 60 minutes

On oublie toutes les explications scientifiques, la théorie du Big Bang et on part à la découverte des imaginaires des différents peuples de la planète, qui racontent comment la terre s’est créée.

L’humain est une espèce affabulatrice parce que quand les premiers hommes et les premières femmes sont arrivés sur la terre, ils ont eu très peur : peur de cette boule de feu au dessus de leur tête, peur du grondement du tonnerre, de l’averse qui inonde ! L’humain a peur de ce qu’il ne connaît pas ! Pour apprivoiser ces phénomènes et calmer leurs angoisses, les hommes et les femmes ont inventé des histoires : ce sont les contes étiologiques.

Sept histoires choisies pour rappeler l’importance de l’imaginaire dans la vie de l’humanité.

 

En Chine, au début du monde, le ciel et la terre sont mêlés et forment un œuf…

un baiser
à la sorcière

Durée : 60 minutes

On l’appelle Baba Yaga, la Befana, la Tchalette, la Vieille, la sorcière est un personnage récurrent des contes.

Elle se présente le plus souvent sous l’aspect d’une vieille femme que l’on a plutôt envie de fuir.

La sorcière pourtant  est celle qui sait. Elle possède des connaissances qui vont la conduire au bûcher à une certaine époque pas si lointaine. Le pouvoir de la sorcière fait trembler les tyrans qui craignent de ne plus pouvoir régner.

Dans les histoires, la sorcière est celle qui éclaire le chemin du héros.

Elle va lui permettre d’aller au bout de son courage et de trouver la solution !

Mais gare à celui ou celle qui ne l’écoute pas.

Les histoires choisies dans ce spectacle invitent à se réconcilier avec la sorcière, même celle qui mange les enfants parce qu’elle les oblige à trouver une solution pour ne pas finir dans la casserole.

Elle les fait grandir ! La peur invite le courage.

 

Alors, embrassons la sorcière et courrons vite !

baiser_sociere.jpg